TeO1 Results

La première édition de l’enquête (TeO1) en 2008-2009 a permis d’éclairer un grand nombre de questions autour de la place des origines dans les processus d’intégration, de discrimination et de construction identitaire au sein de la société française. Analysée par des centaines de chercheur·se·s en France et à l’étranger, l’enquête a fait l’objet d’un grand nombre de publications et de textes scientifiques. Près de 150 étaient recensés fin 2015.

Un ouvrage collectif a été publié en 2016 aux éditions de l’Ined et réunit les résultats les plus importants de l’enquête.

Diversité des liens à la migration

Français déclarant qu'ils ne sont pas perçus comme des Français

L'enquête TeO est la seule enquête nationale qui renseigne sur les sentiments d'appartenance des personnes vivant en France et qui enregistre également la façon dont elles pensent être vues.

Les résultats montrent que les personnes qui ont la nationalité française ont parfois le sentiment de n'être pas perçues et traitées comme des Français.

Par exemple, 32 % des natifs des DOM et de leurs enfants qui vivent en métropole déclarent qu'ils ne sont pas vus comme des Français.

Qu'y a-t-il dans TeO que l'on ne trouve pas dans d'autres enquêtes ?