Origines du projet

Depuis la première enquête « Trajectoires et Origines » en 2008-2009, les questions d’intégration et de discriminations au sein d’une population de plus en plus diversifiée n’ont pas perdu de leur acuité dans les débats publics. Dans un contexte social qui a évolué depuis 2008, la demande pour la réalisation d’une nouvelle édition de l’enquête, TeO2, a été forte. L’un de ses objectifs essentiel est de mettre à jour les données produites 10 ans auparavant.

En 2010, le rapport du Comité pour la mesure de la diversité et l’évaluation des discriminations (COMEDD) recommandait la réalisation d’une enquête, renouvelée périodiquement, dédiée à l’étude des discriminations et des inégalités (recommandation R22). Par ailleurs, le groupe de travail du Conseil national de l’information statistique (Cnis) sur la rénovation du questionnaire du recensement recommandait des enquêtes associées pour traiter de sujets comme celui des discriminations, plutôt que d’ajouter des questions sur la nationalité ou le pays de naissance des parents dans le bulletin individuel du recensement.

Le souhait de renouveler l’enquête TeO a été exprimé lors de la réunion de la commission « démographie et questions sociales » du Cnis d’octobre 2015, ainsi que par le Défenseur des droits lors de la conférence de presse de présentation des résultats de l’enquête de 2008-2009, le 8 janvier 2016 à l’Ined.